vanoise annecy thones marmottes
Ajax Slider jQuery by WOWSlider.com v1.7
Accueil | Auteur | Via Ferrata | Fonds d'écran | Cliparts | Panoramas | Citations | Poésie | Plan du site | Aide ? | Roland FRENZEL Contact
Cris d'animaux | Midi | Cartes postales anciennes | Cyclotourisme | IVV | Vos commentaires
Les Alpes à vélo

Divers : 2 000 km à vélo - Journal de randonnée cyclotouriste
 
 
Devenez fan de randonneur.net

 

 

<<< Page précédente
Page : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
 
Mercredi 14 juillet 1982 : Briançon - Guillestre

11 ème jour de randonnée : le col de l'Izoard
Météo : soleil resplendissant

Après une toilette approfondie à l'eau chaude, nous nous élançons tranquillement à l'assaut du col de l'Izoard. 1.000 m de dénivelé et 19 km d'ascension nous attendent.

La route s'élève dès le départ avec pour objectif l'un des plus beaux cols des Alpes, haut lieu du Tour de France cycliste. Les paysages sont extraordinaires et très variés. Nous assistons à une alternance de superbe forêts et d'un paysage lunaire, sauvage et minéral, appelé " Casse Déserte ". Au sommet, la vue imprenable nous permet d'admirer la barre des Écrins, le Pelvoux et l'Ailfroide.

Nous arrivons à Guillestre, dans les Hautes-Alpes, vers 17h. Une petite halte pour une bonne bière bien fraîche s'impose pour soulager les coups de soleil de la journée.

Après ce petit moment de détente, nous remontons 2 km du col que nous venons de dévaler, car nous avions repéré une petite cabane remplie de bottes de paille.
Notre nuit a été perturbée par la chaleur et le vent qui s'évertuait à secouer les tôles métalliques dont cet abris de fortune était pourvu.

 

 
Jeudi 15 juillet 1982 : Guillestre - Savines-Le-Lac

12ème jour de randonnée : le col de Vars, Embrun et le lac de Serre-Ponçon
Météo : soleil

Nous nous levons vers 7h car nous devons procéder à quelques réparations sur nos fidèles montures. Réglages de frein, serrage de pédalier et changement de mon pneu arrière car une hernie risquait de le faire éclater.

Dès le départ nous partons à l'assaut des pentes abruptes du célèbre col de Vars (2.109 m). Ma bonne forme physique du moment m'a permis d'effectuer environ 90 % de l'ascension du col en danseuse (sans poser mon noble postérieur sur la selle de mon vélo). Nous passons un moment agréable au sommet à échanger quelques mots avec un cyclotouriste Suisse. Le vélo offre cette possibilité extraordinaire de communiquer très facilement avec des personnes de tous âges, de toutes origines et de tous les milieux sociaux.

À suivre prochainement...

 

 
<<< Page précédente
Page : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
 
© Roland FRENZEL 1998-2013 - Tous droits réservés - www.randonneur.net - Roland FRENZEL E- mail